Dans notre société, il n’y a pas que les mots qui comptent pour séduire et impressionner quelqu’un. La communication non verbale occupe une grande place et de plus en plus de personnes s’y attardent. En adoptant un geste plutôt qu’un autre, vous pourriez bien ruiner toutes vos chances avec votre interlocuteur.

La position des bras

C’est un réflexe souvent inconscient pour beaucoup, mais une personne peut ressentir l’envie de croiser les bras lorsqu’il discute depuis un moment. En réalité, c’est le signe que vous en avez marre, que la discussion vous agace et que vous êtes juste pressé d’en finir. Cela est pareil pour les mains dans les poches. Si vous êtes debout, gardez tout simplement vos bras en position verticale. Si vous êtes assis, mettez vos mains en évidence pour montrer que vous n’êtes pas en train de faire autre chose. Croiser les mains peut être un peu trop sérieux et formel si vous êtes en plein rendez-vous galant. Pareillement, évitez de tenir votre portable dans les mains. Cela fait mauvaise impression et vous fait passer pour quelqu’un qui ne sait pas se passer quelques minutes de son téléphone.

Le regard

Un regard fuyant est le signe que la personne en face de vous ment ou à quelque chose à cacher. Lorsqu’une personne vous parle, ne regardez pas ailleurs. Vous devez uniquement vous concentrer sur elle et sur ce qu’elle a à vous dire. Sinon, en regardant les autres personnes passer ou le paysage, vous donnez l’impression de ne pas être intéressé et d’être pressé de faire autre chose ensuite. Il paraît que l’âme et les sentiments d’une personne peuvent se lire à travers ses yeux. Lorsque vous parlez à votre interlocuteur, fixez-le dans les yeux. En fonction de votre attirance et de vos sentiments, le regard peut être plus ou moins profond et intense.

La façon de s’asseoir

Non, personne n’a envie de parler avec quelqu’un qui se tient mal sur une chaise. Vos parents vous ont sans aucun doute appris à vous asseoir convenablement. En vous lançant et en vous affalant sur la chaise, vous risquez non seulement de vous abîmer la colonne vertébrale, mais en plus de donner l’impression à votre interlocuteur que vous êtes mal élevé et que vous n’en avez rien à faire d’elle. La manière de s’asseoir peut totalement refléter le respect que vous avez pour la personne en face de vous. À moins d’être en vacances sur une chaise longue, il n’y a aucun besoin de s’allonger à moitié sur une chaise.

Garder une certaine distance

Si vous ne connaissez pas encore intimement la personne en face de vous, il n’y a pas besoin de la coller. Cela peut la gêner et vous faire passer pour quelqu’un de mal intentionné. Si elle vous plaît, vous pouvez ressentir le besoin de vous approcher de plus en plus près d’elle, mais vous devez apprendre à garder un certain recul. Le risque est qu’elle vous identifie comme quelqu’un voulant aller trop vite à son goût et qu’elle cherche à vous fuir le plus vite possible surtout si vous faites cela en public et qu’il fait chaud.

Des gestes qui trahissent vos sentiments

Tout le monde a des réflexes lorsqu’il ressent des sentiments trop intenses d’un coup. Les femmes ont par exemple tendance à se toucher les cheveux lorsqu’elles sont stressées. À moins de s’être faite piquer par un moustique, une personne qui se gratte le bras ou la nuque est anxieuse et cherche à vous dire quelque chose. Les hommes ont tendance à bouger les pieds lorsqu’ils sont assis et impatients tandis qu’un poing serré désigne l’agacement et la colère. Vous ne vous en rendez pas forcément compte, mais même vous, vous avez tendance à reproduire ces gestes. Pour impressionner quelqu’un, vous devez donc apprendre à les contrôler ou à les remplacer par des gestes instinctifs plus positifs. Pour en savoir plus sur votre partenaire, le décryptage de la gestuelle peut s’apprendre.