La première fois que vous l’avez vu, cela vous a paru comme une évidence : c’était cette personne la bonne ! Pris dans l’euphorie, vous vous voyez déjà passer votre vie entière à ses côtés et construire de beaux projets. Toutefois, le coup de foudre est une histoire d’hormones et celui-ci a une fin. Heureusement, votre relation peut en sortir plus saine et plus supportable si les deux partenaires sont suffisamment matures pour faire des efforts.

Une réaction chimique

Lorsque vous rencontrez cette personne pour la première fois, votre corps s’est mis à produire un véritable cocktail d’hormones en peu de temps. Des hormones telles que la dopamine, la testostérone ou les œstrogènes, l’ocytocine et la sérotonine vont apparaître en grandes quantités dans votre corps. En conséquent, vous vous retrouvez littéralement sous le charme de cet individu que vous venez à peine de rencontrer.

Des symptômes physiques commencent à apparaître comme une augmentation du pouls, un rougissement et des yeux pétillants. Vous mangez moins et vous ne dormez plus autant qu’avant.

Votre cerveau vous fait alors croire que cette personne est votre moitié, celle qui partage toutes vos valeurs et qui complète un manque.

Ne vous inquiétez pas, le coup de foudre peut arriver à n’importe qui à n’importe quel moment. Ce n’est pas un choix de votre part. C’est uniquement votre cerveau qui a décidé.

Il y a forcément une fin au coup de foudre

Les scientifiques estiment que la réaction hormonale que déclenche un coup de foudre dure entre 18 mois et 4 ans. Vous avez beau aimé votre partenaire de toutes vos forces, cette impression qu’il est l’unique au monde va finir par s’atténuer. Le problème est que ce déclin ne se fait pas forcément au même temps pour les deux parties. Au fur et à mesure du temps, la routine va s’installer. À cause des taux d’hormones qui commencent à diminuer dans votre corps, vous n’aurez plus besoin de vous retrouver constamment près de votre partenaire. Ses petits défauts vont commencer à vous sauter aux yeux. Beaucoup de couples se séparent à ce moment. Ils ne se sentent plus « amoureux » comme au premier jour.

Le coup de foudre est relativement violent et surtout douloureux émotionnellement. Il n’est pas supportable sur le long terme. D’ailleurs, les personnes l’ayant vécu disent pratiquement la même chose : elles ont subi ces sentiments. Pendant toute la durée du coup de foudre, elles se sont coupées du monde pour ne voir qu’à travers leur partenaire. Dès qu’elles s’éloignaient un minimum, un manque insupportable s’installait. Elles ont développé une dépendance affective. Elles ne voyaient aucune activité et aucun projet sans l'autre. Ce n’est donc pas forcément une mauvaise chose que le coup de foudre ait une durée limitée.

Passer du coup de foudre à un amour durable

Cependant, vous ne souhaitez pas vous séparer de cette personne qui vous plaisait tant il y a quelques années, c’est normal. Pour prétendre pouvoir construire un amour sain et durable dans le temps, il faut que les deux personnes aient une certaine maturité. Il faut que vous preniez conscience que l’autre n’est pas une partie de vous et que vous êtes des personnes à part entière. Le couple est composé de deux personnes qui ont des besoins, des goûts et des envies différents. Votre partenaire n’est pas là pour combler un manque. Il n’y a qu’en acceptant cela que le couple va pouvoir entrer dans une relation saine. Peu de personnes arrivent à passer ce cap.

Il faut aussi comprendre que vous n’allez plus forcément ressentir des frissons à chaque fois que votre partenaire vous effleure. Vous allez rester profondément attaché à votre partenaire malgré tout. Enfin, si la perceptive d’aimer mieux ne vous convient pas, il est sans doute préférable de se dire au revoir avant de subir un « désamour » de la part de son partenaire, qui connaîtra le déclin de ses hormones, ou de s’enfermer dans une relation qui ne mènera à rien.