HER

Quelques infos à savoir à propos de HER - 1 novembre 2020

Les hommes et les femmes célibataires de la communauté LGBT utilisent de plus en plus les applications de rencontres. Qu’ils recherchent l’âme sœur ou un soutien amical, ces personnes s’exposent à certains dangers comme des insultes, des commentaires déplacés ou discriminatoires. Les rendez-vous peuvent se transformer en calvaire lorsqu’ils sont les proies de personnes homophobes. Afin d’éviter les agressions verbales ou physiques, certaines applications font appel à un grand nombre de modérateurs employés ou bénévoles. Ce personnel a pour tâche de contrôler les profils, les publications, les messages et commentaires.

Lire plus →
star star star star star
4 of 5 stars based on 12 votes

Les hommes et les femmes célibataires de la communauté LGBT utilisent de plus en plus les applications de rencontres. Qu’ils recherchent l’âme sœur ou un soutien amical, ces personnes s’exposent à certains dangers comme des insultes, des commentaires déplacés ou discriminatoires. Les rendez-vous peuvent se transformer en calvaire lorsqu’ils sont les proies de personnes homophobes. Afin d’éviter les agressions verbales ou physiques, certaines applications font appel à un grand nombre de modérateurs employés ou bénévoles. Ce personnel a pour tâche de contrôler les profils, les publications, les messages et commentaires.

Lire plus →

Sites similaires

Meilleures rencontres

Sites similaires

violet-background pink-background

Her et sa communauté de femmes aux identités et orientations sexuelles diverses

L’inscription sur l’application Her est gratuite et ne prend que quelques minutes. Il suffit de transférer ses données Facebook ou Instagram et accepter la géolocalisation pour faciliter les recherches. À partir de là, Her utilise différentes données comme le nom, la date de naissance, le sexe, les photos ainsi que la liste d’amis. Elles permettent d’aboutir à un profil complet. L’application assure ne pas publier sur le réseau social sans autorisation préalable de la personne qui s’inscrit. Depuis 2019, les membres peuvent ouvrir un compte via leur numéro de mobile et un code de confirmation transféré par SMS. Il faudra alors choisir et ajouter une photo de profil. Toutes sortes de clichés circulent alors sur la plateforme. Chaque femme désirant rencontrer d’autres femmes indique son genre et son orientation sexuelle, sa situation ainsi que sa taille.

Qu’elles soient lesbiennes, bisexuelles, transgenres, pansexuelles, non-binaires, a-genres…, toutes les femmes et toutes les orientations sexuelles et amoureuses sont admises sur Her à condition que ces personnes soient âgées d’au moins 18 ans. Cette plateforme dédiée à la communauté « Queer » est riche de vingt-trois identités et de dix-huit orientations différentes. Mise en place en France d’abord, elle est aujourd’hui implantée dans 55 pays dont la Belgique et elle réunit trois millions de membres.

page d'accueil her

Ouverture d’esprit, priorité aux photos et évènements et fil d’actualités

Outre la tolérance envers les femmes queer, altersexuelles ou allosexuelles qui refusent les normes en matière de sexualité, Her reste ouvert à toutes les formes de relations. Les membres peuvent rechercher l’amour, l’amitié ou des rencontres éphémères. Sur cette application, chacune choisit ses membres favoris en consultant l’ensemble des photos postées par les autres utilisatrices ainsi que leur description écrite. La plupart des utilisatrices disposent d’une galerie de photos bien remplie.

Des journées et soirées sont organisées par Her afin de faciliter les rencontres entre les membres. Ces évènements sont programmés de telle façon que les femmes puissent échanger en toute sécurité en dehors de l’espace virtuel. Chacune des membres peut donc proposer des sorties et activités sur la plateforme. Les administrateurs valident ou non la publication dans les 24 à 72 heures. Ces événements se focalisent sur les lieux de rassemblement des grandes villes.

La principale règle prônée par l’équipe Her consiste à discuter sans aucune connotation discriminatoire. Outre la messagerie privée et le mode chat proposés sur tous les sites et applications de rencontres, Her offre la possibilité de poster des publications comme sur n’importe quel réseau social. Les membres peuvent lire le fil d’actualité ou « Feed » sur des thématiques aussi différentes que le sport, la musique, le cinéma… Ils ajoutent des commentaires lorsque le sujet les inspire. Ainsi les manières de faire connaissance avec les autres femmes sont multiples.

Une recherche de profils qui s’appuient sur la géolocalisation

Après avoir téléchargé l’application sur iOS et Androïd et s’être inscrite, la femme peut compléter son profil Her avec différentes options puis ajouter sa petite biographie. Cette dernière concerne ses projets, sa citation préférée, ce qu’elle apprécie particulièrement. Pour une présentation plus insolite, des encarts sont consacrés à son signe astrologique, à ses attentes en matière de partenaire ou à des caractéristiques amusantes. L’acceptation de la géolocalisation sur Her permet à la plateforme de proposer les profils de membres se situant près de son domicile ainsi que les événements se produisant dans sa région. Sans cette fonctionnalité, Her tente de trouver approximativement la position géographique de l’utilisatrice. Cette localisation reste invisible aux yeux de la communauté puisque n’apparaît sur le profil que la distance entre les deux personnes. Celle-ci s’affiche en miles ou kilomètres.

Concernant la recherche de profils intéressants, les critères de sélection correspondent aux paramètres de filtre choisis au départ. Les célibataires lesbiennes, bisexuelles, pansexuelles doivent donner une tranche d’âge et une distance idéales pour leurs amies ou leur future compagne. Elles choisissent le genre, les habitudes ou attentes sexuelles de la partenaire potentielle.

Pour chaque suggestion de profils sur Her, les femmes swipent, c’est-à-dire qu’elles font glisser le doigt vers la gauche pour éliminer une partenaire ou vers la droite pour la liker. Comme première prise de contact, chacune a la possibilité de montrer son intérêt de cette façon ou de demander une utilisatrice en amie en cliquant sur « ajouter un ami ». L’onglet « notifications » avertit lorsque les membres reçoivent une demande d’amis ou lorsque leur profil a été apprécié et liké. Sont visibles également les utilisatrices qui ont commenté une publication émanant de la personne concernée. Un match se produit lorsqu’une personne like le profil d’une utilisatrice qui l’avait likée en premier. L’envoi de messages débute dans ce cas ou lorsqu’une demande d’ami a été approuvée. Les petits groupes de chat peuvent se créer en toute sérénité et intéressent beaucoup les personnes les plus timides.

La gratuité des services fondamentaux et une sécurité optimale 

De manière gratuite, les membres Her utilisent des fonctionnalités et des moyens d’action efficaces. Cependant avec la version payante, les adhérentes décident de modifier leur géolocalisation quand elles en éprouvent l’utilité et de se rendre invisible aux yeux de la communauté. Grâce à la formule Premium, les membres peuvent sélectionner des critères de recherche comme le genre, l’identité sexuelle, le type de relation attendue ainsi que la date de la précédente connexion. Elles peuvent savoir qui a aimé leur profil et le nombre de likes qu’elles peuvent distribuer demeure illimité.

abonnement payant her

En souscrivant un abonnement Premium d’un mois, un prélèvement de 14,99 $ est réalisé à partir de son compte iTunes. Le coût de revient s’élève à 71,99 $ pour une durée de 3 mois ou 89,99 $ pour un semestre. Chaque adhérente peut éviter l’allongement de cette formule en le désactivant au moins 24 heures avant la fin de l’échéance. Durant une heure, un profil peut être affiché dans les premiers de la liste en choisissant de le booster de manière temporaire et en payant la somme de 5,99 $.

Sur Her, la sécurité des données et des personnes est réelle. Le fait de créer son compte à partir de Facebook ou Instagram permet de vérifier au mieux chaque profil et d’évincer les fausses personnes. Les modérateurs restent disponibles chaque jour de la semaine et 24 heures sur 24 pour toute interrogation sur le fonctionnement de la plateforme ainsi que sur les intentions de certains profils douteux. Ils travaillent pour que chacune des membres puissent se sentir à l’aise en discutant sur leur messagerie, par chat ou sur le Feed. Personne ne doit juger son prochain ou ne doit appuyer ses propos sur des discordes ou histoires dramatiques. Les échanges doivent refléter la bonne humeur, l’ouverture d’esprit et la confiance. Les photos de personnes dénudées sont interdites de même que les formes de harcèlement et les commentaires haineux, insultants, vulgaires, racistes, sexistes… La publicité ou les messages redondants ne sont pas autorisés sur Her. Les administrateurs décident de supprimer les publications qui seraient lues plus de cinq fois sur la plateforme. Les spams et les escroqueries peuvent également entraîner la désactivation du compte. Le personnel bénévole se partage les tâches entre chaque communauté, lisent l’ensemble des messages, commentaires, demandent à ce que certains soient modifiés. Malgré le sérieux de ces modérateurs, certains profils doivent faire l’objet d’un signalement par les utilisatrices elles-mêmes lorsqu’elles sont assez vigilantes. Chacune doit devenir responsable de la sûreté de l’application et en cas de doute, enregistrer une capture d’écran du profil tendancieux et envoyer un mail au service clients Her. Elle en fera de même si quelqu’un l’a fortement embarrassée voire harcelée.

Des membres actifs qui naviguent et interagissent en toute sécurité

Sur Her, le contrôle des modérateurs, les services déployés, les conditions d’utilisation que chaque membre doit respecter ont pour principal objectif de rendre l’application agréable. Les administrateurs veulent avant tout multiplier les échanges enrichissants. En toute sécurité, les célibataires LBTQ+ sont incitées à poster des idées, à commenter les publications sous forme de textes, de questionnements, de gifs, de photos… En effet les fonctionnalités sont diverses même sans une souscription à un abonnement Premium. Pourtant certains inconvénients subsistent : les filtres de recherche se trouvent restreints surtout si les femmes optent pour la formule gratuite. C’est pourquoi l’application cherche à innover. Sur sa page, Her invite ses membres à se prononcer et à donner leur avis sur les différentes prestations afin de les améliorer. Les suggestions sont les bienvenues et doivent être envoyées au service client. 

Voici les infos HER les plus récentes:

Infos
Détails
Valide jusqu’à
Pour femmes
Her : Femmes aux identités et orientations sexuelles diverses
Valide aujourd’hui
Ouverture
Ouverture d’esprit, priorité aux photos et évènements et fil d’actualités
Valide aujourd’hui
7.91€
Facultatif : Abonnement dès 7.91€ par mois ou 1 mois pour 16.99€ (*)
Valide aujourd’hui
Echanges
Des membres actifs qui naviguent et interagissent en toute sécurité
Valide aujourd’hui
Escroquerie
Avec HER, enrayez la discrimination autant que l’escroquerie
Valide aujourd’hui
store-image

Bon à savoir:

Valide pour:

Pas besoin de code promo:

Conditions:

store-image

Bon à savoir:

Valide pour:

Copiez ce code promo lors de la validation de votre commande:

Copié

Conditions: