C’est un débat qui fait rage dans la société : qui paie lors du premier rendez-vous amoureux ? Certains pensent que l’homme doit assumer l’intégralité des frais pendant que d’autres pensent que les deux doivent se partager la facture. Avant de se rendre au premier rendez-vous, il est donc légitime de se demander ce que pense l’autre personne en la matière pour ne pas risquer de la vexer.

Une histoire de tradition

Traditionnellement, c’est à l’homme d’assumer les frais d’un premier rendez-vous. C’est une vieille coutume qui peut sembler macho, mais qui est ancrée dans les mentalités. La pratique a été mise en place alors que les femmes n’étaient pas encore totalement en capacité de pouvoir subvenir à leurs propres besoins. Demandez à vos grands-parents qui a payé le premier rendez-vous, vous verrez que c’était votre grand-père à coup sûr. L’homme prouve alors sa virilité et sa stabilité financière face à la femme qu’il souhaite séduire. Il lui montre indirectement qu’il est capable de l’entretenir, de la protéger et de lui faire plaisir.

Rassurez-vous, vous n’allez pas forcément passer pour un macho si vous souhaitez payer l’addition au restaurant à une première rencontre. Au contraire, l’attention peut vous faire gagner des points de séduction. En payant, vous passez pour un homme galant. Vous tenez suffisamment à elle pour avoir envie de dépenser un peu d’argent afin de passer du temps en sa compagnie.

Certaines femmes ne le supportent pas

Nous sommes en 2020, les femmes clament haut et fort l’indépendance financière et l’autonomie. Si l’homme se retrouve face à une femme comme cela, payer à sa place peut être un véritable affront. Les mentalités ont changé ces dernières années. La femme ne veut rien devoir à l’homme, surtout si ce dernier ne lui a pas plu. Elle ne veut pas se sentir prise au piège lorsqu'il faudra décider d'une suite à donner au rendez-vous si l’homme a payé l’intégralité de la facture. Dans la même optique, en laissant l’homme payer, elle peut s’imaginer qu’il va la prendre pour une profiteuse.

Dans l’idéal, il est mieux que l’homme demande, par principe, à la femme si elle souhaite participer. Le ton ne doit pas être insistant. À aucun moment, elle ne doit sentir une obligation ou un jugement de la part de son partenaire si elle décline la proposition. Si elle accepte, il faut la laisser payer sous peine de la vexer. Si elle refuse, l’homme paie entièrement.

Tout dépend du montant

Bien sûr, un homme ne peut pas se permettre de dépenser une fortune pour un simple rendez-vous amoureux. Si le montant paraît élevé, il est évident que la femme doit proposer de payer une partie. Pour éviter le moment gênant où le serveur amène la facture, il est préférable d’en discuter ensemble avant. Lors d’un premier rendez-vous, vous ne connaissez pas encore suffisamment la personne pour ne pas être mal à l’aise au moment de devoir sortir la carte bancaire. Le blanc qui peut s’installer peut complètement gâcher l’ambiance et anéantir vos chances de vous revoir. En partant en ayant un accord, vous n’allez pas avoir besoin d’angoisser en redoutant la venue de la note.

Et les prochains rendez-vous, qui paie ?

Si l’homme a réussi à séduire, il y aura obligatoirement d’autres rendez-vous amoureux. Il est donc de nouveau légitime de se demander qui doit payer les prochains. Selon une pratique commune, l’homme doit payer deux rendez-vous tandis que la femme en paie un. C’est un bon compromis qui permet à la femme de montrer qu’elle est investie dans la relation et qu’elle ne cherche pas à profiter tout en prouvant que l’homme est capable de sortir sa carte bancaire pour lui faire plaisir.

D’autres couples plus modernes souhaitent adopter la règle « une fois toi, une fois moi ». De toute façon, plus la relation va évoluer et plus vous allez être à l’aise à l’idée que les deux puissent payer à part égale.