En se mettant en couple, on est obligé de s’ouvrir à l’autre et de lui faire part de certains problèmes, de ses défauts et de son passé. Des malaises peuvent s’installer en tout début de relation puisque vous ne désirez pas gâcher le romantisme de la situation avec des choses qui peuvent paraître superflues.

Les problèmes physiques

Oui, en début de relation, il peut arriver que vous ayez un bouton qui décide de pousser pile le jour où vous voyez votre nouveau partenaire. Cela fait parti de la vie et peut très bien lui arriver aussi, mais vous ne pouvez naturellement pas vous empêcher d’être gêné face à la situation. Vous avez peur qu’il vous prenne pour une personne avec une hygiène douteuse. Or, non. Les boutons sont comme les poils. Ils sont naturels. Vous pouvez aussi avoir un défaut physique qui ne peut être visible que par votre partenaire.

Pour aborder ce sujet, il est préférable de prendre cela avec humour. Oui, vous avez un petit souci physique, mais non, vous n’allez pas vous enfermer chez vous dans le noir pour autant. De toute façon, quelqu’un qui vous aime va vous aimer tout autant avec vos petites imperfections.

Les besoins physiologiques

Au début d’une relation, vous idéalisez l’autre en pensant qu’il est parfait. Mais vous êtes adulte et vous devez savoir qu’il est comme vous, il a besoin d’uriner et d’aller faire ses besoins assez fréquemment. Pareillement, il peut avoir des gaz et il peut même attraper une gastro ! Effectivement, ce n’est pas le moment parfait parce que tout le mythe de la personne parfaite s’effondre.

Le principal pour lutter contre ce problème est de prendre cela avec humour. Votre partenaire est mature et sait que vous n’allez pas aux toilettes pour vous divertir. L’humour peut même vous aider à créer une complicité et des souvenirs.

Le fameux sujet des ex

Il arrive toujours un moment dans une relation où vous allez devoir aborder le sujet qui fâche : les ex. Vous allez vouloir en apprendre plus sur le passé de votre partenaire et inversement. Pourtant, vous pouvez vous sentir gêné en apprenant et en dévoilant ces parties du passé. Vous pouvez avoir honte de certaines de vos conquêtes et de la manière dont ça s’est fini.

Pire encore, il se peut que vous ayez toujours des contacts avec un ex. Que ce soit parce que vous avez un lien très fort ou des enfants en commun, il n’est pas simple pour le nouveau partenaire de trouver sa place. Dans sa tête, vous devenez quelqu’un qui peut potentiellement le laisser tomber pour retourner avec l’ancien si vous en avez l’occasion.

Si la personne avec qui vous êtes actuellement est la bonne, vous n’avez aucune raison de vouloir retourner en arrière. Vous pouvez alors facilement couper les ponts et tirer une page sur votre ex. Or, si vous n’y arrivez pas, vous pouvez continuer à avoir des contacts, mais en prenant quelques précautions. Tout d’abord, votre ex doit être conscient du fait que vous avez quelqu’un dans votre vie et que vous n’avez aucunement l’intention de retourner avec lui. Quant à votre nouveau conjoint, vous devez tenter de le rassurer en lui disant que c’est lui et uniquement lui que vous aimez.

Le choix d’une relation exclusive

Au début d’une relation, vous pouvez avoir pris la décision de continuer à voir d’autres personnes au cas où votre histoire ne marche pas. Vous pouvez rapidement vous sentir mal à l’idée de mentir à la personne qui partage un peu votre vie en prétendant ne voir qu’elle.

Pour ne pas la blesser, il est mieux de ne rien lui dire ou alors de lui avouer beaucoup plus tard dans votre relation à un moment où vous pourriez rire de ça. Par contre, vous allez devoir cesser votre polygamie et faire un réel choix définitif. Vous devez vous arrêter sur une position : garder votre nouvelle relation et la développer ou tout simplement la quitter pour aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Si vous n’êtes pas capable de faire ce choix, il est sûrement préférable de mettre un terme à la relation. Vous n’êtes pas suffisamment attaché pour avoir la volonté de renoncer aux autres.